« Face à Daesh, nous sommes vos meilleurs alliés » trois questions au Vice-Représentant du Kurdistan irakien.

 

Peshmerga iraq kurde kurdistan guerre daech etat islamique ei geopolitique drapeau globale diplomatieJeudi 12 novembre, les combattants kurdes s’emparent de la ville irakienne de Sinjar, jusqu’alors aux mains de l’État Islamique. Vendredi 13 novembre, en plein Paris, sept attaques coordonnées de l’État Islamique tuent presque cent trente personnes. Deux faits qui semblent montrer la dichotomie de l’État Islamique entre sa structure étatique territorialisée en Irak et en Syrie, et ses cellules terroristes en Europe. Sur ces deux points, Globale Diplomatie a posé trois questions au Vice-Représentant du gouvernement du Kurdistan irakien en France, Ali Dolamari.

Globale Diplomatie : Comment s’est déroulée la prise de Sinjar ?

Ali Dolamari : L’opération de libération de Sinjar a été supervisée par le président Massoud Barzani et soutenue par la Coalition internationale. Elle a commencé le 12 novembre 2015 à environ 7h00 du matin et s’est terminée à environ 15h00 le 13 Novembre 2015 lorsque les forces Peshmergas ont réussi à atteindre la ville de Sinjar.

Cette opération Sinjar a atteint ses objectifs principaux qui étaient de boucler la ville de Sinjar, perturber l’autoroute 47 l’Est et l’Ouest de Sinjar, et de créer une zone tampon.

Enfin, au cours de l’opération 28 villages ont été repris de l’État islamique en Irak et au Levant, plus de 300 terroristes ont été tués par les forces Peshmergas ainsi que par des avions de la coalition, et plus de 200 kilomètres carrés ont été déminés et incluses à la région du Kurdistan.

Désormais, les forces Peshmergas ont établi des positions défensives dans quatre intersections principales reliant à Sinjar, y compris à Ba’aj-Sinjar, Bulayj-Sinjar et Shababit. Cela permet de limiter la liberté de mouvement de l’EI, de sa capacité à envoyer des renforts et des fournitures entre l’Irak et la Syrie.

GD : La prise de Sinjar annonce-t-elle une offensive sur Mossoul ?

AD : La libération de Sinjar a eu beaucoup d’effets positifs pour la libération d’autres régions comme la ville de Mossoul. C’est une première étape et cela va faciliter l’organisation des prochaines batailles. Et puis, d’un point de vue psychologique et stratégique, la route principale entre la Syrie et l’Irak a été coupée et les terroristes ne peuvent désormais plus circuler facilement entre les deux pays.

GD : La France a été vendredi dernier touchée en plein cœur, après l’émotion, vient la raison, selon vous que faire face à ce terrorisme ?

AD : Après cette attentat horrible de Paris, la France doit agir immédiatement dans cette guerre contre les terroristes dans tous les domaines comme aider directement les Peshmergas puisque c’est la seule force terrestre qui bat Daesh, mais aussi des aides militaires, armes lourdes, munitions, formations… puis prendre des mesures nécessaires et très durs ici en France contre les personnes radicalisées, modifier certaines lois concernant ces mêmes personnes, et avoir une bonne coordination avec les services de renseignements des pays de la coalition et du moyen Orient.

Globale Diplomatie représenté par Romain Dewaele

Publicités

Un commentaire

  1. La sécurité nationale des pays Nord-sud est un impératif pour garantir la paix à travers le monde. Pour ce faire une coalition franche doit être opérée par des pays du Nord comme ceux du Sud, afin de faire face au terrorisme qui est un phénomène globale. L’obligation se veut à tous de mettre de côté des querelles qui tendent à fragiliser la sécurité internationale.
    Étudiant en licence 2 science politique à Yaoundé2.Soa (cmr)

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s