Xi Jinping : l’Empereur du milieu

xiRécemment de passage au Royaume-Uni pour une visite d’Etat très attendue, Xi Jinping est à la tête de la République populaire de Chine depuis le 15 mars 2013. Vice-président de son pays durant le second mandant de son prédécesseur Hu Jintao, l’actuel chef de l’Etat chinois fascine ses nombreux homologues d’Orient et d’Occident, face à l’incarnation de la puissance chinoise qu’il représente. Véritable Mao Zedong du 21ème siècle pour certains, énigmatique leader pour d’autres, Xi Jinping ne laisse personne indifférent. Au-delà des turbulences économiques actuelles vécus par l’économie chinoise à travers son recentrage vers un marché tourné vers l’intérieur et sa chute de croissance continue, nous avons voulu nous intéresser à l’un des hommes politiques les plus puissants du monde. Comment se caractérise son pouvoir en Chine ? Quelle puissance dégage son pays ? Focus sur un phénomène politique qui marque son époque.

La Chine en quelques chiffres (chiffres issues de l’ouvrage L’Année stratégique 2016, IRIS)

Dans le concernant mondial des nations, la Chine a de quoi impressionner à l’échelle mondiale : sur le plan démographique, les 1 400 000 000 de chinois résidant en Chine représentent près de 35% de la population mondiale. Sur le plan économique, la Chine n’est également pas en reste : avec un PIB estimé à 9 240 270 millions de dollars, le pays leader en Asie pèse aux alentours des 12% ; à titre de comparaison, l’ensemble de l’Union européenne en détient 23%. Autre chiffre économique impressionnant : la croissance, légèrement inférieur à 7%, freine (considérablement selon les avis) la folle ascension chinoise de ces dernières décennies mais reste à un taux assez impressionnant comparé à d’autres grandes puissances mondiales. Il est incontestable de placer Pékin en position de leader dans son environnement régionale : passé d’ambitieux pays émergent à une véritable superpuissance économique (la deuxième mondiale) en l’espace de trente ans, Beijing rayonne au cœur de l’Asie Centrale. Et lorsque son économie tousse, l’ensemble des places boursières mondiales en ressentent les stigmates. D’un point de vue militaire, Pékin sait montrer les muscles et compte dans ses rangs une armée composée de plus de 2 millions d’hommes.

Un Leader courtisé et incontesté

Agé de seulement 59 ans à son accession au pouvoir en mars 2013, le Président chinois a brigué la suprématie politique chinoise à un âge plus prématuré que ses prédécesseurs Yang Shangkun, Jiang Zemin et Hu Jintao. Une fois aux commandes du Parti communiste chinois en décembre 2012, Xi Jinping continua le travail de concentration du pouvoir chinois au sein de son parti ; de plus, l’actuel chef de l’Etat su assez vite assurer la transition vers la Présidence et aux commandes de la Commission militaire centrale de la République populaire de Chine, le plaçant non seulement à la tête du parti politique mais également au poste de chef des armées (tout en assurant le contrôle militaire au plus haut point en promouvant quelques générales de son entourage proche). La source d’inspiration principale de Xi Jinping ? Deng Xiaoping. En effet, dans la digne lignée de l’ancien leader de la République populaire de Chine (1978-1982), l’actuel numéro 1 du pouvoir chinois continue d’emprunter la voie du développement économique de son pays, que Xiaping a initié en Chine : Xi Jinping se fixe enfin comme cap présidentiel de continuer la libéralisation de son pays, entamée il y a plus de 30 ans. On peut même oser un rapprochement avec l’emblématique visage de la Chine révolutionnaire : tout comme Mao Zedong, Xi Jinping a fait du maintien de l’hyperpuissance de son parti politique l’une de ses principales armes. Omniprésent dans le quotidien du milliard révolu de chinois, le plus grand parti du monde (en termes d’adhérents) est la clé du système politique chinois. Avec son épouse Peng Liyuan, le chef de l’Etat chinois peut bien souvent se satisfaire de l’accueil que peuvent lui réserver bien des pays hôtes occidentaux : les exemples de sa visite d’Etat en France à l’occasion des commémorations du cinquantième anniversaire des relations franco-chinoises, le fameux tapis rouge déployé au cours de sa venue à Londres où les selfies avec quelques joueurs du club de football de Manchester City ont marqué les esprits en Europe et dans son pays. Xi Jinping sait se montrer très populaire et cela plait beaucoup aux jeunes chinois, fières de voir en lui un étendard de leur fierté nationale.

Xi Jinping se trouve donc à la tête d’un véritable empire militaro-économique et politique, fort du soutien de 87 millions de membres au Parti communiste chinois : ce qui explique les maintes flatteries anglaises ou françaises assez récentes, et en dit long sur la puissance de ce pays. La Chine, empire du XXIème siècle ?

Par Vincent Moulai

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s