Ukraine, une Nation mort-née ? Analyse géopolitique d’un Etat tampon (1/3).

ukraine warSujette aux débats passionnés, l’Ukraine est un cas difficile. Pro-Russes et pro-Européens s’écharpent sur le sort futur des 603 550 km² du grand pays. Dans cette analyse sereine et dépassionnée, nous nous attarderons sur les fractures majeures de la société ukrainienne, qui l’empêchent d’être une nation.

D’après le Larousse  la Nation est définie comme un «  Ensemble d’êtres humains vivant dans un même territoire, ayant une communauté d’origine, d’histoire, de culture, de traditions, parfois de langue, et constituant une communauté politique ». Etudions donc, avec l’aide de cartes inédites et exclusives,  si l’Ukraine possède les caractéristiques d’un état nation.

Les Langues parlées en Ukraine :

De nombreuses études sur les langues utilisées en Ukraine sont disponibles. Pour établir cette carte nous nous sommes basés sur le recensement de la population effectué par le gouvernement entre 2000 et 2001. Globale Diplomatie Ukraine Langue

 L’analyse de ces données nous permet de définir clairement deux zones : Une zone à forte majorité russophone (est) et une seconde (ouest) ukrainophone. L’histoire contemporaine de l’Ukraine comporte d’ailleurs plusieurs tentatives d’interdiction de la langue russe. Il n’y a donc pas de continuité linguistique sur l’ensemble du territoire ukrainien.

Religions pratiquées en Ukraine :

La majeure partie des ukrainiens sont orthodoxes, néanmoins les patriarcats d’influence sont différents : Diapositive5

A l’est les orthodoxes ukrainiens reconnaissent le patriarcat de Moscou, dont les offices sont d’ailleurs exclusivement en langue russe. L’ouest quant à lui, reconnait le patriarcat de Kiev, dont les offices sont cette fois en ukrainien. Les oppositions entre les deux patriarcats sont vives, les affrontements, notamment sur les propriétés des églises, ne sont pas rares.  Il n’y a donc pas en Ukraine une communauté de religion unie.  

Culture ukrainienne :

Il est particulièrement difficile de déterminer et cartographier la culture… Néanmoins, nous avons obtenu une étude des taux  d’audience télévisuelles en Ukraine. Diapositive8Une fois de plus, deux blocs se distinguent : Est et Ouest. Même si la télévision nationale ukrainienne est disponible sur tout le territoire, à l’Est ce sont les chaines de télévisions russes qui emportent le choix des téléspectateurs.  Doublé à la différence de langues et de religions (deux composantes majeures d’une culture) on peut aisément affirmer que la culture ukrainienne est bipolaire.

Communautés économiques de l’Ukraine :

Le meilleur moyen pour représenter les différentes communautés économiques de l’Ukraine est la cartographie des centres industriels ainsi que la répartition du PIB par habitant :Diapositive7Trois grandes zones se dégagent :

La capitale KIEV, avec un PIB par habitant de plus de 6000 $, principalement dû au caractère ultra centralisé de l’administration publique, à la présence dans la ville de la majeure partie des Oligarques du pays, et d’un système de corruption très attractif pour les hauts fonctionnaires… En outre, la redistribution du budget de l’état en investissement est dix fois supérieur à Kiev que dans les autres zones du pays.

A l’est du pays, le PIB est de 1600 à 6000$ par habitant. La majeure partie des sites industriels se trouvent dans cette zone, ainsi que 88% des ressources minières et 50% de la production agricole du pays.

La troisième zone, qui est la plus vaste : le reste du pays. Sans installations, issue de l’URSS, aucun investissement de l’état, l’économie y est au point mort. Le PIB par habitant  sera cette année de moins de 1600$, équivalent à celui du Mali.

On constate donc une disproportion économique et l’absence de continuité entre les territoires.

Communauté politique :

Quoi de plus facile pour mesurer les clivages politiques ukrainiens  que de s’intéresser à l’élection présidentielle de 2004. Au second tour, deux candidats : Yanukovych ouvertement soutenu par la Russie et Yushchenko officiellement soutenu par l’Union Européenne et les USA.

Diapositive6Une fois de plus la fracture est bien visible, il n’y a donc pas de communauté politique unie sur l’ensemble du pays.

Communauté d’Histoire

De tout temps le territoire ukrainien a subi les assauts des envahisseurs, et pour cause, le pays par son emplacement et sa topologie est particulièrement prospère et stratégique.   Tartares, Mongoles, Turc, Russes ou Polonais ont tous conquis la zone. La majeure partie du territoire actuel de l’Ukraine a été  intégrée dans l’Empire russe à la fin de XVII siècle. L’Ukraine connaitra ensuite une brève période d’autonomie entre 1917 et 1920. Avant d’être réintégrée à l’URSS.  L’Ukraine va subir une première famine à la suite de la guerre civile russe puis une seconde en 1933. Provoquée par la collectivisation des terres, elle fit jusqu’à cinq millions de morts en Ukraine. Le régime de Staline a aussi procédé à de nombreuses déportations vers le Goulag.  Lorsque l’Allemagne nazie envahit l’URSS en 1941, certains Ukrainiens de l’Ouest accueillirent la Wehrmacht en libératrice, exprimant une rancœur forte à l’égard de l’URSS responsable des famines. Un nombre important d’Ukrainiens s’engagèrent dans la légion ukrainienne, le 201e bataillon Schutzmannschaft, l’Armée de libération de l’Ukraine, l’Armée insurrectionnelle ukrainienne, les Hiwis, et la 14e division de la Waffen SS. Ils seront de tous les combats contre l’armée rouge et responsables de nombreuses rafles de juifs ou de résistants.  Les ukrainiens de l’Est restèrent eux fidèles au pouvoir central de Moscou, beaucoup rejoignent l’armée rouge, qui sera composée à plus de 15% d’ukrainiens. En 1944, l’Armée rouge libère l’Ukraine des nazis. Les Ukrainiens qui avaient servi les Allemands, furent internés au Goulag pour haute trahison, la police politique communiste entama une « purge » violente des collaborateurs. En 1954, afin de célébrer le 300e anniversaire du traité de Pereïaslav, Khrouchtchev transféra la Crimée à l’Ukraine. L’indépendance fut proclamée le 24 août 1991.

Une fois encore, l’histoire de l’Ukraine est profondément clivante entre l’Est et l’Ouest du pays, il n’y a donc pas de communauté historique.

Conclusion :

L’Ukraine ne peut et ne sera jamais une nation, en effet il existe une fracture entre le peuple de l’Est et le peuple de l’Ouest. Ils ne partagent pas la même langue, la même religion, la même culture, la même vision politique, le même système économique et pire encore leur histoire les oppose. Dans une série de deux articles à paraitre dans le mois de septembre, nous nous pencherons sur les intérêts stratégiques communs à la Russie et à l’Ukraine ainsi que sur les trois hypothèses de sortie du conflit.

Par Antoine Valentin

Publicités

Un commentaire

  1. C’est parfait. Avec une petite précision – la partie West de l’Ukraine n’a pas vécu la famine (golodomor) . Cette partie annexé en 1939 a subit les purges inuit stalinien et pour cette raison a collaboré avec les Nazis. En revanche après 1945 beaucoup se sont installaient á West, les plus virulents en Amérique Latine, les modérés en Europe. Un centre important se trouve en Angleterre puis Canada . Ce cette partie des exilés avec l’aide de la CIA et  » historiens » comme Andrusyak (université de Boston) qui ont développèrent la théorie de génocide des Ukrainiens par la famine . Il est important de comprendre que la famine a été organisée par le Politburo avec un but – supprimer la paysannerie. Car la culture de propriété privée chez les paysans a été forte donc dangereuse pour le régime. Tout l’importance est là car la famine a belle et bien été appliqué par tout – Ukraine centrale, Ukraine de l’est , Région de Rostov ( Don ) puis Povoljié – Volga , Ouzbékistan…
    Pour le reste Merci ! Très bien vu.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s