Sociétés Militaires Privées, de Philippe Chapleau.

Privatisation de la guerre, philippe chapleauSociétés militaires privées.

Par Philippe Chapleau.

Journaliste prolifique au service Politique du quotidien Ouest-France, Philippe Chapleau suit les questions de défense,  de politique étrangère et d’externalisation, Il a été basé en Afrique du Sud comme correspondant jusqu’en 1992, l’occasion pour lui de rencontrer le célèbre mercenaire français  Robert Denard .  Depuis 2010, il anime le blog Lignes de défense, qui lui a permis d’élargir son audience. Philippe Chapleau est également coordonnateur d’enseignements au sein du département sécurité économique de l’INHESJ (Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice) et intervient à l’École des transmissions (ETRS) de Rennes. Il est l’auteur de Mercenaires SA (1998), Sociétés militaires privées. Enquête sur les soldats sans armées (2005), Les mercenaires de l’antiquité à nos jours (2006), Enfants-soldats. Victimes ou criminels de guerre (2007), Des enfants dans la Résistance (2008 et 2010), de L’Afrique du Sud de A à Z (2011) et de Les nouveaux entrepreneurs de la guerre, un essai sur l’externalisation en matière de défense en France, publié en 2011 chez Vuibert, en partenariat avec l’INHESJ et La piraterie maritime. Droit, pratiques et enjeux, avec Jean-Paul Pancracio, Vuibert/INHESJ, janvier 2014. Il a également collaboré à une dizaine d’ouvrages collectifs traitant des questions de défense.

Les Sociétés Militaires Privées (SMP) occidentales sont-elles le nouveau nom des mercenaires ? Le marketing aurait-il seulement dépoussiéré une vieille réalité ? Certainement pas. Les SMP d’aujourd’hui se caractérisent précisément par le fait qu’elles ne combattent pas directement. Elles assurent en réalité des missions de soutien aux forces nationales, aux armées régulières. Les SMP sont un vecteur important d’influence et de souveraineté. Refusant les facilités d’une condamnation en bloc, Philippe Chapleau analyse l’émergence des SMP au prisme des impératifs qui s’imposent aux gouvernements, tout en traçant les pistes d’un développement de ces sociétés favorables à l’efficacité des armées et respectueux des exigences de la démocratie.

L’Avis de Globale Diplomatie.com :

Même si l’ouvrage de Philippe Chapleau date désormais de plusieurs années (2005), il reste toujours aussi passionnant et riche en informations. Le livre est particulièrement documenté et bien écrit. Pour compléter la lecture de « Sociétés militaires privées, enquête sur les soldats sans armées », nous vous conseillons une visite régulière du blog de l’auteur :  lignes de défenses.  Le journaliste de Ouest France est considéré comme le meilleur spécialiste français des SMP, son ouvrage est recommandé pour tous les passionnés des questions de défenses.  Bref, un livre et un auteur que nous vous recommandons chaudement !

Prix : 23 € TTC
Broché: 310 pages
Editeur : Editions du Rocher 2005
Collection : Art de la guerre
ISBN-10: 2268054292
ISBN-13: 978-2268054292

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s