Le Burundi de nouveau au bord d’un conflit ethnique majeur.

Guerre burundiLe Burundi, petit pays d’Afrique des Grands Lacs, voisin du Rwanda,de la Tanzanie et de la RDC, connaît aujourd’hui une tension éthnique extrême.  Ce pays de 10 Millions d’habitants, est peuplé par trois ethnies : les Hutus, les Tutsis et les Twas.  Encore fragilisé par une guerre civile de plus de 10 années et des sanctions internationales dramatiques (voir article ici), le petit Etat est au bord de la rupture.

Les-conflits-dans-la-region-des-Grands-Lacs-histoire-demographie-et-ressources-minieres_large_carteLongtemps dirigé par la minorité Tutsi, le pays est désormais dirigé par le Hutu Pierre Nkurunziza. Depuis son élection en 2005, le pays vit une paix fragile, rythmée par des débordements ainsi qu’une instabilité  chronique. Depuis le début de l’année 2014 les évènements s’enchainent dramatiquement : émeutes, expulsions de diplomates, procès politiques, promulgation d’une loi anti « prolifération » des Eglises, etc…

Les évènements s’amplifient dès l’annonce de la candidature du Président pour un troisième mandat en début d’année 2015. Les répressions des émeutes font plusieurs victimes, l’ONU estime à plus de 35 000 le nombre de réfugiés dans les pays voisins. La candidature à un troisième mandat est jugée anticonstitutionnelle par la communauté internationale ainsi que l’opposition. Le 13 Mai le général Godefroid Niyombare annonce la « destitution » du Président Pierre Nkurunziza, qui se trouve alors en Tanzanie. Le putsch ne dure que 36 heures, les forces pro-gouvernentales ne cèdent pas, le Président rentre à Bujumbura, la capitale. Les généraux putschistes n’ont reçu aucun soutien international, le coup d’Etat a été condamné immédiatement par l’ONU, l’UE et les USA. Les principaux chefs putschistes sont arrêtés, Zedi FERUZI  leader du parti d’opposition UPD est assassiné avec ses gardes du corps le 23 Mai. Le Président sortant est « réélu » le 21 Juillet et son parti gagne les élections législatives et sénatoriales. L’ONU déclare l’élection « non libre et absolument pas crédible ».

Depuis le coup d’état manqué et la réélection du Président  Pierre Nkurunziza, la tension ne retombe pas. Le 2 Août  le chef de la sûreté intérieure, le Général Nshimirimana, proche du pouvoir Hutu est tué dans la capitale par une attaque à la roquette. Probablement en représailles, l’ancien chef d’état-major, le Colonel Bikomagu est lui abattu en pleine rue le samedi 15 Août. Le Colonel Bikomagu, Tutsi, fût une figure de la lutte contre la rébellion Hutu pendant la guerre civile.

Ces assassinats de deux ex-leaders de la guerre civile des années 90 présument de la résurgence  des conflits ethniques qui ont ensanglanté le pays et plus largement la région des grands lacs. D’après le porte-parole de la Présidente de l’Union Africaine, le Président ougandais Yoweri MUSEVENI devrait démarrer une médiation  entre les deux ethnies Burundaises dans les plus brefs délais. Sûrement en fin de semaine, une fois la fin du sommet sur les pourparler de paix du Sud-Soudan, qui se tient actuellement à Addis-Adeba. Nul doute qu’une sortie de crise rapide ne sera possible qu’avec le départ de l’actuel Président Pierre NKURUNZIZA, dont une frange de son partie conteste même sa réélection à un troisième mandat. Enfin, après avoir administré seule le pays, l’ethnie Tutsie est désormais complétement marginalisée. Une large partie des derniers hauts fonctionnaires et Généraux Tutsie ont participé à la tentative de coup d’état et sont désormais en fuite ou en réclusion. Le processus de paix devra donc reconsidérer la place de chacune des ethnies afin d’organiser une répartition des pouvoirs ainsi qu’un roulement régulier de ceux-ci. Cette organisation avait permis la fin de la guerre civile et une stabilité progressive du pays (accord de paix d’Arusha).

Retrouvez les données essentielles du Burundi ICI.

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s