Santé sexuelle : Habitudes des couples qui ont de bons rapports sexuels

Ils définissent le sexe au sens large

Les couples qui sont sexuellement satisfaits ont tendance à comprendre qu’il ne s’agit pas seulement de rapports sexuels. Et des études montrent qu’ils deviennent généralement intimes l’un avec l’autre au moins une fois par semaine. Un horaire régulier n’est pas une prescription pour un bonheur instantané. Mais le fait de se rapprocher physiquement de son partenaire peut souvent être un signe que vous êtes en bonne santé.

Ils s’instruisent

La connaissance peut égaler la béatitude sexuelle. En savoir plus sur les zones érotiques physiques de l’autre, sur le degré de stimulation dont vous avez besoin et sur ce qui vous excite peut faire évoluer votre vie sexuelle vers de nouveaux sommets.

Ils se touchent

Le contact physique est un outil puissant qui permet d’établir des liens et une confiance. Les sexothérapeutes utilisent une technique appelée “Sensate Focus”. Il s’agit d’un exercice qui explore les différents types de toucher que vous ressentez. Il permet également de réduire la pression pour atteindre un “objectif” sexuel comme l’orgasme ou la pénétration. La pratique du toucher sensuel peut aider les partenaires à se rapprocher et à rendre l’intimité plus agréable.

Ils se confient les uns aux autres

Des études montrent que les couples qui ne sont pas honnêtes sur ce qu’ils font et qui n’aiment pas la chambre à coucher sont plus susceptibles de se sentir insatisfaits. Dites-vous donc si votre libido est à la traîne ou si vous avez du mal à atteindre l’orgasme. Dites aussi à votre partenaire si vous vous sentez gêné par votre corps ou si quelque chose vous met mal à l’aise.

Ils utilisent la thérapie

Des séances avec un sexothérapeute agréé peuvent améliorer les problèmes d’intimité en vous aidant à mieux communiquer, en vous guidant dans des exercices de toucher et en vous éduquant sur l’excitation et le désir. Si vos problèmes découlent d’autres questions, la thérapie par la parole peut également être bénéfique pour l’ensemble de votre relation.

Ils restent flexibles

Le sexe n’a rien de normal. Ce que vous aimez, la fréquence à laquelle vous le voulez et son importance pour vous est différent pour chacun. Votre libido et vos priorités peuvent changer avec le temps, avec l’âge, la santé physique et les pressions de la vie quotidienne. Les couples qui restent curieux et flexibles quant à leurs besoins sexuels ont tendance à se sentir mieux dans leur peau, ce qui ouvre la voie à une vie sexuelle plus épanouie.

Ils prennent le temps

En vieillissant, votre corps met plus de temps à répondre à la stimulation sexuelle. Un taux de testostérone plus faible chez les hommes âgés peut rendre l’obtention et le maintien d’une érection plus difficile. Une baisse d’œstrogène pendant la ménopause peut entraîner une sécheresse vaginale et un ralentissement de l’excitation chez les femmes. Essayez de vous réserver suffisamment de temps pour profiter de vos relations sexuelles.

Ils s’occupent de leurs partenaires

Les recherches montrent que les couples qui se soucient de satisfaire leur partenaire – et qui prennent plaisir au plaisir de l’autre – sont plus heureux au lit. Cela peut signifier avoir des relations sexuelles plus souvent que d’habitude, les faire à des moments différents de ceux qui sont normaux pour vous, ou réaliser les fantasmes sexuels de votre partenaire.

Ils recherchent la satisfaction

La pratique rend parfait : Lorsque vous faites des choses qui augmentent les endorphines de bien-être dans votre corps (sexe, exercice physique, rire, art ou toute autre activité qui vous apporte de la joie), vous construisez et renforcez la voie de réponse qui vous aide à vous sentir plus facilement excité.

Ils utilisent des outils

Certaines personnes peuvent considérer que le fait de se lubrifier pour se sécher ou de s’appuyer sur un oreiller pendant l’acte sexuel est un aveu qu’elles ont besoin d’aide pour exciter leur partenaire. Mais c’est le contraire qui est vrai. Plus vous êtes attentif au confort de votre partenaire et de vous-même, meilleure est votre expérience.

Ils limitent le porno

L’érotisme photographique ou littéraire peut chauffer la chambre de certains couples. Mais une forte dépendance à la pornographie peut entraver la capacité de certains hommes à avoir une érection et à atteindre l’orgasme avec leur partenaire. Le porno crée également des attentes irréalistes quant à la vie sexuelle réelle. Cela peut ébranler l’estime de soi de leur partenaire et nuire à la relation.

Ils ne sont pas obsédés par l’orgasme

L’orgasme n’est pas le but de toute relation sexuelle. Pour certains partenaires, cela peut créer beaucoup de pression. Il suffit de se toucher de manière sensuelle ou de se lier sous une forme qui vous convient à vous et à votre partenaire pour créer une proximité.

Ils se lisent l’un l’autre

Comprendre où se situe le “point de départ” sexuel de votre partenaire peut vous aider à avoir une vie sexuelle épanouie. Certaines personnes, généralement des hommes, peuvent se mettre dans l’ambiance instantanément et sans stimulation. D’autres, souvent des femmes, ont besoin d’un signal pour être excitées. Le fait de tenir compte de ces différences peut accroître votre satisfaction mutuelle.